Créer une société de services

 

Ce dossier a été réalisé par Alen Castry, de l' INSEEC . Il reprend toutes les étapes de la création d'entreprise. Vous y trouverez également de nombreux liens pour vous aider dans vos démarches.

 

Fiche technique

 

Les services à la personne désignent les activités qui ont pour objectif de faciliter le quotidien des particuliers qu'ils soient dans la catégorie active, retraitée, handicapée ou bien dépendante. Ce secteur connaît une forte croissance car il correspond aux évolutions de la population française (démographique, sociologique …).

La création demandera à l'entrepreneur la réalisation de certaines étapes : étude de marché, formalités administratives, ...

Il sera fortement recommandé de se faire assister par des professionnels du métier (Avocat, Notaire, Expert Comptable ...).

 

Une question fiscale sur votre entreprise ?

Les Livres

 

Définir votre projet

Quelles activités ?

Il a été communément admis 5 grandes catégories de services à la personnes.

•  les services à la famille : garde d'enfants, soutien scolaire, promotion de toutes les formes d'assistance permettant le maintien à domicile des personnes

dépendantes,…

•  les services associés à la promotion de la santé à domicile ou sur le lieu de

•  travail : soins à domicile, prestations associées à l'hospitalisation à domicile,

•  soutien psychologique, action d'information et de prévention.

•  les services associés à la qualité de vie quotidienne à domicile : assistance

•  informatique, portage de repas, petites réparations, coiffure, entretien de la

•  maison… ou sur le lieu de travail : services de conciergerie en entreprise,

•  assistance vie pratique,…

•  les services associés au logement et au cadre de vie (gardiennage, jardinage,

•  conseil ponctuel en aménagement,…).

•  les services d'intermédiation (conseil juridique ponctuel, assistance aux

•  démarches administratives, aide à la recherche d'un logement,…).

 

Une question fiscale sur votre entreprise ?

 

Mais avant tout …

La démarche de création d'entreprise de services à la personnes obéit au solutionnement des problématiques énoncées ci-dessous :

•  Choix des activités

•  Positionnement qualitatif

•  Zone géographique

•  Ambition du projet

•  Choix de rentrer ou non dans le cadre de la loi loi Borloo

•  Choix entre une marque propre et une marque blanche

•  Constitution d'un capital

•  Structure juridique

 

Avez vous le profil ?

La création d'entreprise de société de services est une aventure difficile. Avant de vous lancer, possédez vous les qualités nécessaires à l'entrepreuneriat ce secteur ?

 

Savoir-faire

La définition même d'une société de service à la personne est que l'on y offre des services, des prestations… Cela implique donc un savoir faire, une expérience, qui traduit une connaissance réelle des attentes des clients, du marché... Ainsi, nombreux sont ceux qui décident de se lancer en solo après avoir exercé leurs activités au sein d'une structure. Acquérir de l'expérience, pour pouvoir bien cerner les besoins du marché permet d'asseoir encore plus son savoir-faire, car ici encore plus qu'ailleurs, dans un marché en plein boom dominé par le bouche à oreille, la qualité fait la différence !

Capacités d'analyse

La particularité de ce secteur est que les besoins sont spécifiques à chaque région, et à chaque époque ! Il n'est pas possible de dupliquer un schéma et d'être sûr de sa réussite dans un autre environnement. C'est pourquoi le créateur doit posséder une réelle capacité d'analyse de sorte de pouvoir bien comprendre toutes les particularités du marché, mais aussi un esprit alerte pour pouvoir décrypter ses évolutions !

Gestionnaire rigoureux

L'essence même de ce type d'activité est que les services ne peuvent être stockés ! Il y aura des périodes de fortes demandes, et d'autres de moins fortes. La rigueur est donc de mise pour pouvoir permettre le développement sans soubresauts de l'activité (croissance, embauches…).

Sensibilité au management interpersonnel

Les services à la personne comportent une dimension importante de gestion des relations humaines. Il faut être apte à manager du personnel peu payé, des personnes qui exercent l'activité à défaut de mieux. Créer une « culture d'entreprise », est une clé de la réussite, ceci au bénéfice de la démarche qualité, mais aussi du management du taux d'absentéisme, ou encore de la qualité des services données critiques.

Sens du relationnel

Les services à la personne reposent sur la confiance que vous font les clients. Il faut donc savoir la créer, mais aussi et surtout l'entretenir ! Cela sous entend donc un sens de la communication mais aussi un sens de l'écoute. Le bouche-à-oreille faisant autorité dans ce secteur, vos clients vous arriveront très souvent suite à une recommandation : les médecins, pharmaciens, infirmiers ou encore les mairies, centres d'actions sociale sont des prescripteurs de taille, c'est pourquoi il est important d'avoir d'excellentes relations avec toutes ces personnes d'influences sur votre secteur et votre environnement.

Sens de la communication

Les services à la personne sont un secteur en plein essor, un secteur qui attire beaucoup. La concurrence est donc amenée à être de plus en plus féroce. Ainsi, vous devez accorder une attention toute particulière à votre communication. Il est primordial de se faire connaître et reconnaître, histoire de faire sa publicité ! Conjugué à un sens de l'écoute, le sens de la communication permet d'enclencher une dynamique de différenciation par la qualité des services.

Ténacité et Persévérance

Dans un marché de plus en plus concurrentiel, la compétition pour faire son trou est féroce, les marges sont réduites, l'équilibre incertain. C'est pourquoi parmi les qualités primordiales du créateur, il y a la ténacité et la persévérance. Dans la vie de l'entrepreneur Il y a des hauts, et des bas, il est nécessaire de s'armer de patience, de ténacité et de persévérance pour que l'entrepreneuriat se transforme en activité pérenne.

 

Définition du projet

La définition du projet, c'est la définition d'une entité capable de répondre à des besoins, à un instant déterminé, dans un environnement socioculturel déterminé.

Une connaissance précise du secteur d'activité permet de mieux définir le projet. Cela sous entend donc une étude de marché, ou veille environnementale, qui permettra de mettre en avant les opportunités liées à la législation par exemple. Interroger les personnes qui constituent la demande au projet est capitale : Cela permet de confronter votre idée des besoins avec la réalité, et si besoin, affiner votre définition de projet.

Ici il s'agit ici de bien définir la cible de votre activité. C'est l'une des étapes les plus importantes de votre enrepreuneuriat, car une cible mal définie équivaut à un client mal connu, et souvent donc, un besoin insatisfait.

Outre l'analyse des besoins, vous pouvez analyser l'état du marché par le biais de journaux, spécialisés ou pas, comme les petites annonces ! Les journaux officiaux également fournissent de précieux indicateurs comme la vitalité des entreprises dans votre secteur.

Consultez aussi les sites internet, notamment ceux qui mettent en relation particuliers et prestataires. Une étude approfondie du marché est un véritable avantage compétitif, car en cherchant la satisfaction des besoins du client, vous pouvez satisfaire des besoins que d'autres n'auraient pas décelé, et donc faire la différence !

 

Analyser le marché

Réaliser une veille sectorielle

Vous devez procéder à l'état des lieux du secteur, être au fait des actualités du marché, connaître les différentes législations, comme par exemple la loi Borloo.

Cibler

Vous devez cibler le besoin, la clientèle : Cela passe par exemple par des questions réponses aux cibles présumées, etc.

Etudier

Vous devez procéder à une étude des journaux spécialisés, sites internet, etc. Lecture des journaux officieux pour observer la vitalité du marché, de sorte d'analyser par la suite ces entreprises pour observer les causes de décès des entreprises, dans le but de ne pas rééditer ces erreurs.

Contacter

Contacter la CCI : La chambre de commerce de votre environnement est un appui fondamental, car elle délivre des indications détaillées, chiffrées, qui permettent souvent de confronter un désir de création à une réalité économique.

Analyser vos futurs partenaires

Intelligence économique : Vous devez analyser vos futurs partenaires, analyser les différentes entités avec lesquels vous pouvez envisager des partenariats est utile car cela vous permettra de connaître votre marge de manœuvre devant chaque interlocuteur !

Analyser vos futurs concurrents

Intelligence économique : Analyser l'activité des entreprises qui seront vos concurrents. Analyser les services de vos concurrents ! Analyser la réaction de ses clients à son activité. Cela permet aussi d'amorcer sa dynamique de différenciation. Vous découvrirez ici un pan de l'économie des sociétés de services : les travailleurs « au noir ».

 

Les acteurs

Entourage proche

Ils vont tester votre projet. Etudiez la réaction de personne que l'on connaît permet parfois de découvrir des éléments qui seraient passés inaperçus autrement !

Banquier

Le banquier est l'interlocuteur financier décisif de votre entrepreneuriat. Au delà de vous convaincre vous même de la faisabilité de votre projet, vous devrez convaincre votre banquier de la capacité de votre projet à la réussite. Tous besoins de capitaux seront étudiés à la loupe car le marché des services à la personne est très volatile, votre banquier le sait ! Toute dette sera étudiée. Ici également le sens de la communication, mais également la capacité de persuasion du porteur de projet est importante.

CCI

La chambre du commerce et des industries pourra vous informer sur le cadre réglementaire dans lequel s'effectue l'exercice de votre activité, mais également sur toutes les opportunités de votre environnement utiles à la réussite de votre projet, aides financières, facilités, etc.

Communautés

Votre démarche de relationnel s'effectue aussi en direction de vos futurs clients ! Vous devez aller au devant des clients, de leurs communautés, pour faire connaître votre entreprise, en somme communiquer, mais aussi écouter les écouter, dans le but d'être le plus réactif possible au évolution du marché. C'est ainsi que vous aurez une longueur d'avance !

Comptable

La gestion de vos comptes se doit d'être la plus rigoureuse possible. Faites vous aider. Cela ne peut que vous être bénéfique. Avoir la vision d'autrui sur l'état de vos comptes vous permettra d'acquérir un recul, utile dans le but de prendre les meilleures décisions.

Agréments

L'essor des services à la personne s'appuie sur un nouveau cadre réglementaire, la loi « développement des services à la personne » vulgairement dénommé loi Borloo. L'Agence nationale des services recense vingt-deux activités bénéficiant des avantages de la loi Borloo :

•  Pour le client, une réduction ou un crédit d'impôt sur le revenu équivalent à 50% des sommes versées.

•  Pour le prestataire, un taux de TVA réduit à 5,5%.

Pour pouvoir bénéficier de ce dispositif il est nécessaire d'observer certaines recommandations : Il faut être agréé par la préfecture, ceci après avoir transmis votre demande à la DDTEFP. La condition impérative est que l'exercice de l'activité se déroule au domicile des particuliers. Si vous vous adressez à un public dit fragile, (enfants de moins de trois ans, ou personnes âgées ou handicapées), il est nécessaire d'obtenir un agrément dit 'qualité', valable uniquement dans le département concerné.

Lien utile :

Dossier de presse officielle de présentation de la loi Borloo

Quels agréments pour exercer ?

 

Une question fiscale sur votre entreprise ?

 

Le statut juridique

Dans le cas où l'on souhaite uniquement créer son emploi, la forme juridique la plus simple et la plus adaptée pour les services à la personne est l'entreprise individuelle. Dans la perspective d'un développement, qui passerait par des recrutements, etc. il vous faut passer en SARL. La SARL donne ainsi une meilleure image et une plus forte dimension juridique à votre projet, puisqu'il y a création d'une personne morale. Vous pouvez aussi opter pour la création d'une SARL à associé unique, autrement dit une EURL, mais celle ci présente le désavantage de ne guère être flatteuse vis à vis des banquiers ! Plus tard dans une perspective de développement nationale, voire internationale, vous opterez probablement pour la SA. Il existe de nombreux paramètre conditionnant le choix de statut, notamment votre situation personnelle, votre statut vis à vis de l'entreprise, vos rapport financiers vis à vis de celle ci, le résultat de son activité, mais aussi et surtout votre responsabilité. Il n'y a pas de formule toute faite pour dire quel est le meilleur choix, celui ci dépend de vous !

Lien utile :

EURL

SARL

Dépôt de statuts en ligne

 

S'associer ou pas ?

La question de l'association doit se poser dans un marché qui possède la capacité d'offrir une meilleure rentabilité si l'on possède une capacité plus importante de réponse à la demande.

Dans ce cas, s'associer est utile car cela vous permettra de minorer les risques inhérents à vos activités. (Défection de ressources humaines, perte de clients, retard de paiements, problème de qualité du personnel, problème de qualité du service, arrivée de nouveaux concurrents, perte d'attractivité du marché...) La rentabilité de votre entrepreneuriat souffrira moins de la variation de l'offre de service par rapport à la demande. Mais attention, car la demande est extrêmement volatile ! S'associer induit éventuellement l'accroissement du besoin de fonds de roulement, relatif à l'augmentation de la charge salariale.

Ainsi s'associer de façon inopportune peut mettre en danger votre entrepreneuriat !

 

Faire un Business plan

Le business plan est un document qui décrit le projet d'activité, fixe ses objectifs et définit ses besoins en équipement, ressources humaines et enfin ses besoins financiers.

Pour le créateur c'est l'occasion d'ordonner ses idées, de mettre en valeur ses atouts et de chiffrer ses besoins. A la lecture d'un business plan, l'investisseur potentiel devra avoir le sentiment que l'entrepreneur présente un projet cohérent et solide. Le business plan est le document qui doit donner envie à quiconque qui le lit de participer au projet. Un business plan est une argumentation. Il est utile pour son écriture de se conformer à des modèles, car il y a des pré-requis essentiels qui ne doivent pas être omis, des catégories qui devront être traitées à leur juste valeur, surtout dans le cas où vos lecteurs seront des personnes habituées à lire des business plan, et qui donc auront un niveau d'exigence important.

Le business plan est l'occasion d'ordonner et rationaliser ses idées !

Lien utile :

Le B-A-BA pour réussir son Business Plan

MEDEF : Rédiger son Business Plan

Aide à la rédaction du Business Plan

Business Plan : Les 60 questions à se poser pour l'élaborer

 

Une question fiscale sur votre entreprise ?

 

Le financement

La création d'une société de service à la personne suit le parcours classique de la création d'entreprise : Il est nécessaire de se constituer un capital de manière à assurer l'exercice de l'activité de l'entreprise. Celui ci sera bien souvent bien plus important que ce que vous n'imaginez, car il ne faut jamais oublier ou mésestimer la part d'imprévu ! En fonction de l'ambition que vous portez au projet ce capital sera plus ou moins important, c'est le besoin en fond de roulement. En tout cas, n'oubliez pas qu'ici aussi, l'argent est le nerf de la guerre !

Lien utile :

Le fond de roulement

Maitriser le besoin en fond de roulement

 

Aides au financement

Il est judicieux de se rapprocher le plus rapidement possible d'instances officielles comme les banques, mais aussi les différents organismes d'état comme les CCI, pour connaître les différentes possibilités de financements, et d'aides auxquels votre projet peut prétendre.

Lien utile :

Récapitulatif des aides et financements du Ministère des Petites et Moyennes Entreprises, du Commerce, de l'Artisanat et des Professions libérales

Récapitulatif des aides et financements des Chambres du Commerce et de l'Industrie

 

Les Formalités

La création d'entreprise impose certaines obligations quant à la législation, car il y a des obligations déclaratives, sans lesquelles vous ne pourrez exercer dans une totale sérénité.

Les différents centres de formalités des entreprises (CFE) proposent aux créateurs d'entreprise un service de formalités en ligne, en fonction de leur statut (entreprises commerciales, artisanales, agricoles ou libérales). Aussi le créateur (ou le repreneur) peut à présent faire toutes ses formalités en ligne en joignant les pièces justificatives scannées et en payant les droits en ligne.

Parmi ces obligations l'on compte :

•  Immatriculation au répertoire des métiers

•  Inscription au registre du commerce et des sociétés

•  Obligations déclaratives auprès des administrations fiscales et sociales

 

Lien utile :

Annuaire des centres de formalités des enterprises

Guide des formalités de creation d'entreprise du service-publique

 

Marque propre ou marque blanche ?

En fonction de l'ambition que vous portez au projet vous allez préférer une marque blanche ou votre marque propre. Chaque solution possède ses avantages et ses inconvénients. En effet dans le cadre d'une marque blanche, et d'un franchisage par exemple, vous disposerez d'une marque à forte notoriété, d'où nécessitent un moindre effort commercial. Le franchisage c'est disposer de publicité aux heures de grandes écoutes sur les grands médias, mais en même temps c'est être soumis à la direction et à la stratégie d'autrui, et donc ne pas maîtriser pleinement la destinée de votre entrepreneuriat, car en plus d'argent vous aurez des comptes à rendre ! Dans le cadre d'une marque propre, il vous faudra non seulement déposer votre marque, mais aussi consentir à un effort commercial conséquent pour communiquer sur votre activité. Cela représentera souvent des dizaines de pourcentages de votre chiffre d'affaire !

Lien utile :

Déposer sa marque

Recherche de marques déposées

 

Comment et quand vous faire payer ?

La facturation des services à la personne dépend de l'activité et du statut de votre entreprise. Tous les moyens de paiement sont possibles, et parmi ceux-ci, le Cesu (chèque emploi service universel), introduit par la loi Borloo. La clé du secteur des services à la personne est d'assimiler la contrainte de marges faibles. Pour fixer vos tarifs il vous faudra garder cette idée en tête, associée à celle que la concurrence fait rage, et que le travail au noir (sous payé) est monnaie courante.

Lien utile :

Comment et quand vous faire payer ?

Communiquez

Le marché présente la caractéristique d'être encore atomistique, avec une concurrence féroce. Tout au loin de votre activité il vous faudra communiquer de sorte de vous faire connaître.

Vous pouvez utiliser, en fonction de vos moyens et de vos ambitions, plusieurs moyens de communication:

•  Internet : Par le biais des sites spécialisés, des communautés d'utilisateur vous pouvez communiquer, pour vous faire connaître et reconnaître, nouer des liens qui permettront à des clients de relier votre message.

•  Annonces : Sur journaux, ou sur Internet, les petites annonces sont le premier moyen sur de véhiculer un message publicitaire efficacement pour le secteur des services à la personne, car la grande majorité de vos futurs clients est habitué à solliciter les petites annonces pour obtenir des personnes pour réaliser des services.

•  Média (presse, radio, télé) : La voie royale pour communique, le tarif est variable, il dépend de votre budget, et de votre ambition.

 

 

Et après ?

Nous savons que la création d'entreprise est un chemin parsemé d'embûches. Néanmoins, vous ne devez pas perdre de vue que le véritable enjeu, est de pérenniser votre activité. L'entrepreneur doit chaque jour se remettre en question, lui et son activité. L'entrepreneur doit sans cesse remettre en question la qualité de ses prestations.

Chaque nouveau client est un défi !

Sites Internet spécialisés et liens

www.bourseauxservices.com

www.osapi.fr

www.ayouda.com

www.emploi-service.net

 

Liens

Agence pour la création d'entreprise : Les étapes de la créations

Agences nationales des services à la personne

Fédération et Syndicat des services à la personnes

Chambres du Commerce et de l'Industrie

Portail gouvernemental des PME

Magazine l'Entreprise

Journal du net dossier Services à la personne

Créer sa société via internet ?

 

Index des activités de services à la personne

Le nouveau code du travail a arrêté (1er mai 2008) une liste d'activités répondant au critère de service à la personne :

  1. Entretien de la maison et travaux ménagers
  2. Petits travaux de jardinage
  3. Prestations de petit bricolage dites « hommes toutes mains »
  4. Garde d'enfant à domicile
  5. Soutien scolaire et cours à domicile
  6. Préparation de repas à domicile, y compris le temps passé aux commissions
  7. Livraison de repas à domicile, à la condition que cette prestation soit comprise dans une offre de services incluant un ensemble d'activités effectuées à domicile
  8. Collecte et livraison à domicile de linge repassé, à la condition que cette prestation soit comprise dans une offre de services incluant un ensemble d'activités effectuées à domicile
  9. Assistance aux personnes âgées ou autres personnes qui ont besoin d'une aide personnelle à leur domicile, à l'exception d'actes de soins relevant d'actes médicaux
  10. Assistance à personnes handicapées, y compris les activités d'interprète en langue des signes, de technicien de l'écrit et de codeur en langage parlé complété
  11. Garde-malade, à l'exclusion des soins
  12. Aide à la mobilité et transports de personnes ayant des difficultés de déplacement lorsque cette activité est incluse dans une offre de services d'assistance à domicile
  13. Prestation de conduite du véhicule personnel des personnes dépendantes, du domicile au travail, sur le lieu de vacances, pour les démarches administratives, à la condition que cette prestation soit comprise dans une offre de services incluant un ensemble d'activités effectuées à domicile
  14. Accompagnement des personnes âgées ou handicapées en dehors de leur domicile (promenades, transports, actes de la vie courante), à condition que cette prestation soit comprise dans une offre de services incluant un ensemble d'activités effectuées à domicile
  15. Livraison de courses à domicile, à la condition que cette prestation soit comprise dans une offre de services incluant un ensemble d'activités effectuées à domicile
  16. Assistance informatique et Internet à domicile
  17. Soins et promenades d'animaux domestiques, pour les personnes dépendantes
  18. Soins d'esthétique à domicile pour les personnes dépendantes
  19. Gardiennage et surveillance temporaire, à domicile de la résidence principale et secondaire
  20. Assistance administrative à domicile

 

 

 

 

Si vous souhaitez développer des schémas d'optimisation pour réduire l'impôt sur la plus-value de la cession ...

 

 

Lire l'avertissement, cliquez ici

©2008- JOPTIMIZ Plan du site Accueil