Les impôts en Suisse

 

Vous partez (ou souhaitez) partir en Suisse ?

Il existe 3 principaux types d'impôts directs en Suisse

•  Les impôts sur le revenu et la fortune (les impôts directs)

•  Les impôts de consommation (TVA…)

•  Les impôts sur la possession et la dépense

 

Formulaires nécessaires à votre expatriation ou votre retour

Choix des options :
 

Vous trouverez les formulaires nécessaires (en pdf), avec la possibilité de télécharger le Guide Expatriation et la chambre des réponses.

 

Concernant les impôts sur le revenu

Les impôts en Suisse que vous aurez à payer dépendent de votre statut (frontalier ou résident), de votre canton de travail et de plusieurs autres facteurs.

 

Une question fiscale ?

 

Impôts fédéraux (Confédération)

Les principaux impôts suisses perçus par la Confédération helvétique qui frappent les personnes physiques sont l'impôt fédéral direct (IFD) et l'impôt fédéral anticipé (IFA).

 

Impôt fédéral direct (IFD)

L'impôt fédéral direct (IFD) est calculé sur les revenus imposables des contribuables. Il est perçu par les cantons pour le compte de la Confédération dans le respect des règles fédérales l'encadrant.

Impôt fédéral anticipé (IFA)

L'impôt fédéral anticipé est perçu à la source par la Confédération sur divers gains et rendements de capitaux mobiliers, ainsi que sur certaines prestations d'assurances.

Le contribuable qui en fait la demande peut obtenir le remboursement de cet impôt ou son imputation sur l'impôt cantonal.

 

Impôts cantonaux et communaux

Impôt cantonal et communal sur le revenu (ICC)

L'impôt cantonal et communal sur le revenu (ICC), est calculé sur des bases équivalentes à l'IFD : il touche le revenu des personnes physiques, et est complété d'un impôt sur la fortune. Les règles ainsi que les taux applicables dépendent donc du canton et/ou de la commune de résidence du contribuable.

 

Une question fiscale ?

 

Impôt cantonal et communal sur la fortune (ICC Fortune)

Tous les cantons et communes de Suisse prélèvent, chaque année, un impôt sur la fortune des personnes physiques conjointement à l'impôt sur le revenu.

Impôt ecclésiastique

Dans la quasi-totalité des cantons, les personnes physiques membres d'une Eglise reconnue (Eglise réformée, Eglise catholique romaine, Eglise catholique chrétienne) doivent s'acquitter d'un impôt ecclésiastique.

 

Concernant l'impôt sur la fortune

En Suisse, tous les cantons pratiquent l'imposition de la fortune. Chaque canton étant autonome en matière de fiscalité, les modalités d'imposition ainsi que les taux pratiqués diffèrent selon le canton de résidence.

En revanche, la Confédération (niveau fédéral) n'impose pas la fortune : celle-ci est exclusivement pratiquée au niveau cantonal.

A noter qu'il existe également une imposition à forfait. Avec le forfait fiscal , le contribuable payera un impôt qui sera fonction de ses dépenses.

 

 

 

Une question fiscale ?

 

 

Notre partenaire assurance-vie

 

 

 

 

Si vous souhaitez nos conseils quant à une situation particulière,

Cliquez ici >>

 

 

©2017 JOPTIMIZ Plan du site Accueil