20 questions pratiques "Immobilier"

Les crédits immobiliers

 

Les crédits immobiliers sont ceux qui sont consentis en vue de financer certaines opérations immobilières et plus particulièrement :

  • le financement des immeubles à usage d'habitation, de terrain à bâtir, de travaux …
  • la souscription de parts ou actions de sociétés destinées à l'acquisition d'un logement (SCI, SCPI).

 

New : votre bilan immobilier pour maîtriser vos impôts

Il existe deux grandes familles de crédits immobiliers :

les prêts réglementés par l'État accordés aux ménages disposant de ressources limitées :

les prêts bancaires classiques proposés par les établissements financiers.

Les plus courants sont les :

En cas de renégociation du crédit, les intérêts d'emprunt peuvent rester déductibles des revenus fonciers sous certaines conditions.

Une question fiscale sur votre investissement ?

Les Livres

 

De par leur durée, ils sont soumis à des règles très strictes concernant la conclusion du contrat de prêt et le déroulement du crédit.

En effet, si vous souhaitez emprunter, vous devrez fournir une multitude de pièces pour établir votre dossier de demande de prêt (justificatifs de revenus, justificatif de paiement de la taxe foncière et / ou d'habitation, …).

La banque doit également mentionner dans l'offre de prêt un certain nombre d'informations relatives au crédit sous peine de remise en cause du crédit.

 

Question à l'Expert ...

Comment se calcule le TRI pour calculer la rentabilité de mon projet immobilier ? la réponse ici >>

J’ai revendu mon bien alors que j’avais imputé mon déficit foncier sur mon revenu global il y a deux ans. Dois-je repayer des impôts ? la réponse ici >>

J’ai fait de gros travaux déductibles sur un investissement locatif. Comment vont fonctionner les imputations sur mon revenu global ? Que se passe t’il si je revends ? la réponse ici >>

Un déficit foncier issu de dépenses de grosses réparations engagées par un nu-propriétaire est il imputable sans limitation sur le revenu global de ce dernier ? la réponse ici >>

Toutes nos réponses ici >>

 

La longue durée du prêt immobilier multiplie les risques de défaillances de l'emprunteur (invalidité, chômage, décès, …).

Les établissements financiers ont donc associé aux prêts immobiliers la souscription d'assurances dont certaines sont dans la majorité des cas imposées.

Il vous est cependant possible de ne pas prendre celle imposée par votre banque mais demander une délégation d'assurance qui vous coûte généralement bien moins cher .

 

Par ailleurs, l'emprunteur peut toujours se défaire de son contrat en renégociant ses modalités en cours de prêt ou en le faisant racheter par un autre établissement.

Cela se réalise généralement en période de baisse des taux , lorsqu'il y a un différentiel important entre le taux de crédit négocié à l'époque et ceux pratiqués (on considère que cela « vaut le coup » lorsqu'il y a un différentiel de 1,5 %).

Attention votre établissement bancaire peut vous imposer un coût de rachat de votre crédit (en %) qu'il faut prendre en compte dans la démarche (il faut vérifier cela dans votre contrat de prêt).

 

Enfin en cas d'achat, 2 types de garanties peuvent vous être demandés : la caution crédit logement ou l'hypothèque

 

 

 

Si vous souhaitez nos conseils quant à une situation particulière,

Cliquez ici >>

 

 

©2015 JOPTIMIZ Plan du site Accueil